MARE - NOSTRUM

Forum du jeu de rôle en php "Guerres de Course"
Nous sommes actuellement le Novembre 21st, 2019, 2:42 pm

Les heures sont au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Ma renaissance
MessagePublié: Janvier 6th, 2013, 12:01 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Janvier 5th, 2013, 6:17 pm
Messages: 3
La brume s'étiole sous le cers, en ce matin d'automne 1570.
Cette même brume cachant l'aurôre de ce 28 juin 1570, je me rappelle...

De cette nuit, où Jacques Bernuy et moi avons envoyé outre-tombe tous ces blessés protestants et catholiques du champ de bataille d'Arnay-le-Duc.
Ce fût le dernier épisode sanglant de cette troisième guerre de religion, où sous le commandement de l'amiral Gaspard II de Coligny, nous défimes, à quatre milles, les douze milles catholiques de l'armée royale du maréchal Artus de Cossé-Brissac.
Il me revint en mémoire, outre les cris de haine, de rage, de peurs, de douleurs, le bruit métallique des armes, cette odeur acre, de sang, le visage flamboyant de ce jeune homme, vivant là sa première bataille : quelle étrangeté!!! Mais comment se nommait-il déjà?....Ha oui, Henri de Navarre! Tout ne semblait donc pas perdu.

Quelle route parcourue depuis cet hivers désastreux et maudit de 1569! Partis de la Saintonge, des lambeaux de l'armée fuirent vers Montauban, puis le Languedoc, échappant ainsi au lieutenant-général Blaise de Monluc et au comte Montmorency-Damville. Là nous rejoignâmes l'armée des « vicomtes », et remontâmes ensuite le long de la vallée du Rhone, et prîmes Saint-Etienne.
Puis vint ce 27 juin 1570, et dans les heures qui suivirent notre victoire, notre départ pour Paris. En cours, Nous établissâmes un camp à la Charité-sur-Loire.
Quel jour bénit!

Le roi de France, voyant Paris menacé et la route du Midi bloquée signa une nouvelle trêve, l'édit de Saint-Germain, le 8 août 1570.
Il accorda aux protestants une liberté limitée de pratiquer leur culte dans les lieux où ils le pratiquaient auparavant ainsi que dans les faubourgs de 24 villes. Ce traité garantit quatre places de sûreté aux protestants : La Rochelle, Cognac, Montauban et La Charité.

En ce matin d'automne 1570, je quittai, devant la ville de Narbonne, mon ami Jacques Bernuy qui s'en allait poursuivre son activité de marchand dans la ville de Toulouse. Peut-être reprendrait-il son poste de conseiller auprès du parlement de cette ville?
Pour ma part, juriste de formation, mon père gérant encore les activités familiales sur Toulouse, et sur les bons conseils de mon ami, je vais faire du négoce dans cette ville et son port. Dans ce pays cathare, les catholiques n'ont jamais été les bienvenus, et cela me va à ravir.
Nous devons reconstituer nos forces, et notre influence rapidement dans cette partie du monde.
Car les braises de la haine religieuse rougeoient encore, n'attendant qu'un souffle pour embraser la France!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ma renaissance
MessagePublié: Février 25th, 2013, 2:51 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Janvier 5th, 2013, 6:17 pm
Messages: 3
Les affaires vont bon train au domaine.
Les productions, créées en son sein, abondent, et favorisent le négoce aux alentours. J'ai dorénavant un réseau solide de marchands et de clients à travers le sud de Royaume de France.
Il est temps pour moi, de m'atteler à la création rapide d'un trésor de Guerre.
Pour ce faire, j'ai besoin d'importer des marchandises d'orient. C'est elles qui me permettront cette opération. Le port de Narbonne abrite déjà, ma flotte de commerce. Il m'est donc nécessaire de créer un domaine en terre étrangère qui me servira de comptoir.
Le Législateur, Soliman, protège les chrétiens. Son empire est stable, structuré, en pleine croissance. Ses sujets sont bien formés et aiment commercer avec l'occident et la Chine.
La terre Ottomane me semble idéale, et plus particulièrement la ville de tripoli au Liban, où siège une importante communauté chrétienne.
Mon ami, Jacques Bernuy, a un frère célibataire érudit, Jean, qui souhaite découvrir l'orient. Je vais l'y envoyer. Quatre siècles après la première croisade, la présence toulousaine est toujours forte en cette ville. Il pourra donc s'installer facilement, et développer mon commerce, mon réseau ainsi que ses connaissances et sa fortune. Et puis, qui sait, il trouvera peut être femme en cette terre.
Commençons cette nouvelle étape, lions amitiés avec les Ottomans, on ne sait jamais, il pourrait être de précieux alliés.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Les heures sont au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers:  
cron
[ Administration ]

 © GUERRES DE COURSE 2011 - 2021
Le jeu vidéo, avec ses univers persistants et virtuels, nous permet de ressentir une époque, de s’y confronter, de la vivre un peu afin de mieux comprendre ses enjeux et de mieux comprendre d’où nous venons. Sur ce constat, en 2007, notre groupe d’informaticiens, historiens et artistes s’est formé pour concevoir des jeux vidéos historiques, mono ou multijoueurs. David Treviz : (Fondateur - Développeur - Administrateur) / Octavien Clairdel (co-Fondateur - Administrateur - Conseil historique) / Särge (Designs - Dessins) / Alice P. (Animatrice RP - Conseil historique). Ecrire à l'équipe -->

Accès au jeu -->