MARE - NOSTRUM

Forum du jeu de rôle en php "Guerres de Course"
Nous sommes actuellement le Décembre 7th, 2019, 2:46 pm

Les heures sont au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 14th, 2013, 10:49 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Octobre 17th, 2011, 4:57 pm
Messages: 62
Un soleil de plomb faisait transpirer à grosses gouttes le seigneur des Corthese, mais pas question de se plaindre en public, et encore moins devant sa garde rapprochée.

En fait de garde rapprochée, rien d'autre que son général qui commandait une petite troupe de lanciers et d'archers, équipés des quelques fusils Ottomans récupérés lors de la mise à sac de Wvirda. Il n'en fallait pas plus pour voyager en terre d'Espagne quand on est un souverain ibérique, même tyrannique.

Sa seigneurie s’efforça de trouver les tonalités les plus graves que lui permettait ses cordes vocales :
-Faite accélérer l'allure ! Je ne veux pas faire attendre le chevalier De Bayar.

-Bien sinor!

Lors qu'apparurent enfin les couleurs de Bayar flottant sur chaque tour de la demeure du chevalier, il ne put réprimer un soupir de soulagement.

-Avant d'aller plus près, trouvez moi un coin tranquille. Remettez de l'ordre dans notre équipée, je ne veux pas apparaitre affaiblis par notre chevauchée.

Et ainsi fut fait. Il profitât que chacun s'occupait à resserrer les sangles des selles, brosser les chevaux, redresser les attirails pour se mettre à l'écart et inspecter son maquillage et ses postiches.

Ils envoyèrent un émissaire annoncer leurs arrivée, et se remirent en marche au pas de parade.

_________________
Le nom des Corthese perdurera qu'importe que ce soit le sang ou l'encre qui se charge de marquer le parchemin de nos vies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 14th, 2013, 11:05 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 6th, 2013, 10:51 am
Messages: 12
Le chevalier de Bayar, occupé à rédiger ses livres de comptes et à préparer l'agencement de sa commanderie apprit par l'intermédiaire de son intendant que son bienfaiteur, le Seigneur des Corthèses était devant sa commanderie et qu'il venait pour le rencontrer !

Faisant fit du protocole et d'une réponse en bonne et du forme au mandataire de ce billet, Alejandro alla se débarbouiller le visage et passa sa tunique à croix vermeille, mis son épée sur le côté et descendit dans l'escalier en direction de l'entrée de sa demeure ou des gardes attentifs étaient de faction.

Arrivé à l'entrée, il vit que son intendant avait fait préparé son destrier portant les couleurs de sa maison, il se dit en lui même qu'Alphonso devrait quand même être augmenté et que ses gages n'étaient pas des plus beaux ! Enfin quoiqu'il en soit, il se mit en selle accompagné de son conseiller Raul et de 4 cavaliers portant ses couleurs.

Il ordonna de se mettre en marche en direction du seigneur des Corthèses.

Arrivée devant le Seigneur des Corthèses, Alejandro de Bayar s'inclina respectueusement et alla se placer à côté du chevalier. Puis il engagea la conversation.


Monseigneur, c'est une joie pour moi que de vous recevoir en mes terres. Soyez le bienvenu à vous ainsi qu'a vos hommes. Puis je vous demander ce qui vous amènes dans cette région ?

Prenant le temps de bien réfléchir, Alejandro se disait que quelque chose se tramait ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 14th, 2013, 11:23 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Octobre 17th, 2011, 4:57 pm
Messages: 62
Sa seigneurie de Corthese avait ordonné qu'on lève bien haut les bannières représentant son blason à l'approche de ces 5 cavaliers : une tour blanche et un poisson rouge et or.

Il devina rapidement que c'était le chevalier de Bayar en personne qui venait à sa rencontre : un guerrier bien batti, une barbe taillé à l'hispanique, et un regard de conquérant qui imposait le respect. Un vrai meneur d'hommes qui semblait en avoir vu.

Hola sinor! Enfin nous nous rencontrons en chair et en os. J'étais très curieux de connaitre votre seigneurie et d'admirer vos fiefs. J'espère que vous avez bien reçu tous mes présents. J'en ai encore un modeste pour vous. Préférez vous le voir de suite ou attendrez vous d'être en vos murs pour le déballer ? Il nous faudra nous entretenir de beaucoup de choses je le crains

_________________
Le nom des Corthese perdurera qu'importe que ce soit le sang ou l'encre qui se charge de marquer le parchemin de nos vies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 14th, 2013, 11:29 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 6th, 2013, 10:51 am
Messages: 12
Faisant un large sourire

Allons dans mes murs, la situation est à la paix mais nous ne sommes jamais à l'abris de brigands même si ma prévôté leurs mène la vie dure ! Nous en avons fait pendre une dizaine la semaine dernière ...


Puis faisant un clin d’œil au seigneur des Corthèses ils piquèrent des éperons tout les deux et allèrent au galop en direction de la demeure, laissant pantois leurs gardes respective !

Arrivée sur place, les laquais prirent soins des bêtes et Alejandro invita le seigneur des Corthèses à le suivre dans la chapelle afin de s'y recueillir puis d'aller dans la salle de réception. En passant devant les cuisines, Alejandro donna l'ordre de préparer un banquet en l'honneur de son hôte ainsi que des hommes l'accompagnant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 14th, 2013, 11:02 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Octobre 17th, 2011, 4:57 pm
Messages: 62
Suivant son hôte qui lui faisait visiter, Corthese s’intéressait beaucoup à l'édifice et aux infrastructures. La commanderie était de construction simple et sans fioriture, mais semblait avant tout parée à toute attaque, et bien équipée pour la formation des troupes.

-On dit souvent que nous reconnaissons les valeurs d'un homme à sa demeure. Vous me semblez un homme de guerre. Je me suis laissé entendre que vous avez bien connu les terres saintes ?

Le compliment et la question étaient bien choisis. Corthese avait l'intention d'amener la conversation vers les connaissances militaires du chevalier, sans oublier d'attiser légèrement ses rancœurs contre l'ennemi commun. Mais il restait une rumeur à vérifier, et il enchaina avec une autre question avant de laisser son hôte lui répondre :

Ah oui, au fait! Aux dernières nouvelles, le siège de la Rochelle s'est terminé par un traité de paix entre les vrais croyants et les protestants. Il y a fort à parier que ces hérétiques cherchent une revanche contre les forces du roi de France, puisqu'ils n'auront plus le droit de culte qu'en trois villes en France...

Il avait presque trop appuyé le mot "parier" et fut déçu de sa performance. Il voulait attiser l’âme du joueur que l'on soupçonnait chez le seigneur Bayar. Il lui fallait s'en assurer avant d'aller plus loin.

_________________
Le nom des Corthese perdurera qu'importe que ce soit le sang ou l'encre qui se charge de marquer le parchemin de nos vies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 15th, 2013, 6:11 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 6th, 2013, 10:51 am
Messages: 12
Le seigneur de Bayar marquant un temps d'arrêt à l'évocation de la Terre Sainte, il se retourna le regard perçant vers son hôte

Seigneur Corthèse, en effet ma famille à très bien connue la Terre Sainte, mon ancêtre était de la premiere croisade contre les infidèles et a participer bien plus tard avec ses faibles moyens à la construction d'une partie du Krak des Templiers si vous voyez ce que je veux dire ! L'initiation à l'Ordre s'est faite de génération en génération et jusqu'à moi ! Autant dire que les secrets des architectures et de l'art militaire n'ont que très peu de secret pour ma personne ! Si Dieu dans sa Bonté voudra bien consentir à me donner un fils, je l'initierai moi aussi à l'Ordre même si je sais qu'il n'existe plus ici présent mais dans des terres reculés de l'Angleterre ...

Ecoutant la question portant sur le siège de La Rochelle, Alejandro se contenta de hausser des épaules car visiblement personnes n'avaient compris que le seul ennemi de la chrétienté étaient les maures et l'Empire Ottoman.

Il se retourna rapidement vers son hôte et en le regardant fixement des pieds à la tête il lui dit

Cher ami, passons dans la salle de réception.

Puis s'approchant de son hôte il lui dit

Votre déguisement est à s'y méprendre pour les yeux non exercés, aussi avec moi, je vous conseille de jouer carte sur table et de ne point feindre, souvenez vous, j'ai été initié à certaines choses et je peux facilement voir si l'on se joue de moi ...

Il poussa la porte d'entrée de la salle de réception et l'invita à y entrer


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 16th, 2013, 7:48 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Octobre 17th, 2011, 4:57 pm
Messages: 62
Un frisson glacé parcouru De Corthese qui resta figée sur place, bouche bée. ELLE avait devant elle la première personne a voir au travers de ses apparats. Elle comprit à cet instant que cet homme serait son plus fiable allié. Elle attrapa De Bayar par le poignet et lui souffla à l'oreille :

-Ma position ne me permet pas de montrer la moindre faiblesse, fut elle que dieu m'ait mise à l'épreuve dès la naissance en m'offrant un corps de femme renfermant des dons que seuls les mâles sauraient exercer aux yeux des ordres établis par des hommes trop faibles pour s'encombrer d'une telle concurrence. Mon frère lui même n'avait pas mon talent aux arts du combat. Offrez moi votre silence comme je vous offre ma confiance, et je vous promet que jamais je n'aurais de secret pour vous chevalier. Notre roi, notre dieu a besoin d'âmes fortes et unies pour mener sa guerre sainte.

Elle relâcha son poignet et d'un pas sur s'installa à la table du banquet que lui avait réservé le seigneur De Bayar.

_________________
Le nom des Corthese perdurera qu'importe que ce soit le sang ou l'encre qui se charge de marquer le parchemin de nos vies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 17th, 2013, 7:41 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 6th, 2013, 10:51 am
Messages: 12
Alejandro l'air soucieux alla se placer devant les vitraux de la salle de réception. Il était très pensif. Puis il se retourna vers son hôte, se place devant lui et sortant son épée qui lui venait de son ancêtre Templier il l'a posa devant son hôte de façon à ce qu'elle puisse voir la croix vermeille et l'inscription suivante :

" IN HOC SIGNO VINCES"

Puis il lui dit :

Seigneur de Corthèse, je vous offre mon silence car j'ai prêté serment sur l'Hôtel de Dieu de le servir lui et l'Eglise. N'ayez donc aucune crainte à ce sujet. Je suis un soldat de Dieu, mais je sers aussi la couronne d'Espagne et la situation entre chrétiens me laisse un peu pantois ! Ils n'ont donc rien compris ! Je projettes sous peu, d'aller dans le sud de l'Espagne pour embarquer en direction des Barbaresques pour commencer l'évangélisation de cette région. Mais il ne faut pas s'y méprendre non plus, les arabes ont beaucoup à nous apprendre ! L'Ordre servait de trait d'union entre la civilisation occidentale et orientale mais quand il fallait aller se battre, il n'y avait plus de pitié possible ! Comme disait mon ancêtre, cette merveilleuse phrase qui m'est resté en tête

"Dieu le veut"


Puis il alla s'asseoir près de son hôte et demanda à ce que les plats soient amenés


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 17th, 2013, 7:46 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Octobre 17th, 2011, 4:57 pm
Messages: 62
Lorsque Alejandro termina sa tirade, De Corthese se leva, sorti son épée, et la leva au ciel en répétant :

-Dieu le veut!

Et chacun des soldats dans la pièce de faire de même.

Ils s'installèrent autour d'une grande tablée, et les premiers plats furent amenés. Ils prièrent avant d’entamer les victuailles.

Corthese pouvait enfin parler de ses propres projets avec un allié de confiance.

-Vos projets sont louables, et ils rejoignent ceux de notre Santa Ligua. J'ai déjà investi dans quelques galions et nous avons suffisamment de troupes pour mener quelques raids. Nous ne sommes certes pas encore assez nombreux pour mener une mission d'occupation, mais nos forces harcèlent déjà certains comptoirs Ottomans. Nous venons, nous pillons et nous repartons.
Je vous apporte d'ailleurs ce présent : une magnifique arquebuse prise dans les ateliers d'armement d'un Ottoman. Elle est finement décorée. Je leurs reconnait des qualités d'orfèvre pour ces bijoux de mort. Puisse-telle servir de meilleurs desseins en des mains plus catholiques.
J'espère que vous me ferez le plaisir de venir voir notre port de guerre, je me ferais une joie de vous recevoir aussi bien que vous l'avez fait en ce jour.
Je mettrais un point d'honneur à vous aider à accomplir votre dessein, et vous aurez les matériaux nécessaire à l'édification d'une commanderie puissante.
Nous joindrons alors nos forces et nous établirons un comptoir de commerce en territoire barbaresque, il nous faudra sans doute conquérir un de leurs domaine pour y implanter une mission.

_________________
Le nom des Corthese perdurera qu'importe que ce soit le sang ou l'encre qui se charge de marquer le parchemin de nos vies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La croix et la bannière
MessagePublié: Juillet 18th, 2013, 6:04 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 6th, 2013, 10:51 am
Messages: 12
Écoutant avec attention les propos du seigneur de Corthèse, Alejandro ne cessait de revoir les images de la Terre Sainte que son grand père tenait de son grand père lui même ... Il était loin le temps des croisades et de la chevalerie, ce monde devenait de plus en plus barbares mais que pouvait il y faire seul ? Bien sur il savait que d'ancien Templiers s'étaient réfugiés en Ecosse et dans le Nouveau Monde et il ne suffisait qu'a Alejandro d'aller les rejoindre mais son engagement envers son Roi et son Dieu prévalait !

Sortant un peu de son songe, Alejandro se leva lentement


Seigneur de Corthèse, vos propos me touchent. Je pense sincèrement qu'il est possible d'envisager de telle chose.

Marquant un temps d'arrêt pour examiner l'arquebuse

Hum fort belle confection, c'est orientaux savent eux aussi fabriquer de belles armes.

Reprenant un peu le cours de la conversation

Je serai donc heureux de venir vous rejoindre au sein de votre domaine afin de pouvoir inspecter votre flotte et de parler plus simplement de nos plans à venir. Qu'en dites vous ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Les heures sont au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers:  
cron
[ Administration ]

 © GUERRES DE COURSE 2011 - 2021
Le jeu vidéo, avec ses univers persistants et virtuels, nous permet de ressentir une époque, de s’y confronter, de la vivre un peu afin de mieux comprendre ses enjeux et de mieux comprendre d’où nous venons. Sur ce constat, en 2007, notre groupe d’informaticiens, historiens et artistes s’est formé pour concevoir des jeux vidéos historiques, mono ou multijoueurs. David Treviz : (Fondateur - Développeur - Administrateur) / Octavien Clairdel (co-Fondateur - Administrateur - Conseil historique) / Särge (Designs - Dessins) / Alice P. (Animatrice RP - Conseil historique). Ecrire à l'équipe -->

Accès au jeu -->