MARE - NOSTRUM

Forum du jeu de rôle en php "Guerres de Course"
Nous sommes actuellement le Novembre 21st, 2019, 2:41 pm

Les heures sont au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le Prince en son conseil
MessagePublié: Décembre 22nd, 2012, 1:02 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 29th, 2012, 11:07 am
Messages: 85
Sur une lourde table au fond de la salle à manger, à l'écart de l'agitation du peuple menu et des gueux, Pankratius et son barnage tenaient conseil. Les cartes, les diplômes scellés et les registres disputaient la place aux viandes grasses aux postures improbables, aux pichets de vin âcre et aux miches pains bouffies. Tous avaient conservé leurs sempiternelles armures sous lesquelles on devinait à peine de riches étoffes au grain rustre et germanique, et quelques dorures ternes.
Seule une musique discrète parvenait jusqu'à eux.


- Par tous les Saints, Götterdammerung ! Faut-il qu'en plus de me tenir loin de mes sujets, le peuple de Kathanie, ces diables de Réformés m'obligent à demeurer dans la boue, toujours plus de boue, j'en ai assez soupé de cette boue ! Damnée soit elle !

- Mein Herr, la construction est en bonne voie, mais les hommes sont ralentis par les averses, plaça un baronet adipeux. Nous ne pouvons pas lever de soldats dans cette région, les piquiers de votre Seigneurie étant déjà en campagne en Carinthie, ainsi qu'en station non loin de Brandebourg.

Pankratius, plongé dans la lecture d'une carte, ne daigna pas répondre. Le baronet tendit son bras et agrippa une saucisse luisante d'huile.

- Que m'importent les fantassins sur un tel territoire. Voyez ces plaines, mes amis ! Voyez donc ce champ de bataille rêvé pour y déployer nos pièces d'artillerie, et de ces canons lourds que fondent les ateliers impériaux jusqu'en Kathanie. Figurez-vous des pièces dont la taille font pâlir celle de ces mastodontes des Dardanelles... Le feu rugissant, remplissant la ligne d'horizon du déploiement de ses ailes implacables.

- Les séditieux au sein de la population tout comme les Réformés ne disposent pas de quoi répondre face à une telle puissance de feu
, coupa un marquis à la barbe hirsute. Les massacres comme ceux dont nous fûmes les artisans auprès de nos frontières ont le mérite de faire oeuvre d'exemple, mais nuisent à notre bonne entente avec son Altesse Impériale.

- J'entends cela,
grogna Pankratius sans lever la tête. Mais je ne saurais faire l'affront à son Altesse de laisser sévir le chaos dans les terres de son très obligé vassal kathanien. Si il faut faire usage de la force, et que c'est ce que commande la survie de l'Etat, autant qu'elle soit la plus courte et la plus efficace qui soit. Qu'on fasse apporter des pièces d'artillerie dans nos nouvelles villes des plaines de Trieste. Qu'on fasse apporter les artificier et les ingénieurs qui savent les faire opérer au mieux. Et qu'on fasse apporter une carafe à ce paltoquet qui bleuit.

Le baronet adipeux s'étranglait avec la saucisse, et le marquis hirsute lui asséna une violente tape dans le dos de son armure, qui sonna comme un service de casseroles.
Loin d'ici, sur une plaine fertile aux abords de Trieste que les pluies incessantes avaient rendues boueuses, le vacarme des outils se mêlait à celui des armures lourdes. Depuis plusieurs semaines à présent, les villageois bâtissaient sans relâche, montant les murs, creusant ou remplissant de larges gorges dans le sol, maniant les poutres et les pierres jusqu'à s'en faire saigner les mains. Ce qui n'était qu'un camp de base devenait progressivement, à force de travail et au fur à mesure que les colons affluaient, un village côtier qu'une route étroite couverte de gravas reliait au reste du monde.

_________________
♜♖ Johannes Pankratius Hannibal von Metternhoven ♖♜
✾ Navarque du Saint-Empire Romain Germanique ✾
♜♖ Protecteur de la Sainte Ligue des Chevaliers Kathaniques ♖♜
♖♜ Vingt-quatrième Duc Impérial de Kathanie ♜♖


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Prince en son conseil
MessagePublié: Janvier 3rd, 2013, 8:40 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 29th, 2012, 11:07 am
Messages: 85
Il planait au dessus de la tablée un air empli de messes basses, de ricanements ivres, de tintements d'écuelles et d'armures. Un émissaire maigrelet apparut subitement à un angle de la table et regarda avec insistance les attablés, requérant silencieusement la parole. Quand tous eurent tourné leur regard vers lui, il se déplaça avec silence et rapidité vers celui qui la présidait.

- Excellence, notre chancellerie a reçu une lettre signée par l'un de nos clients les plus honorables. Il se tient actuellement en territoire italien.

L'émissaire marqua une pause et s'épongea le front. Pankratius restait impassible, les yeux dans le vague. Le silence se fit plus pesant. Les carcasses métalliques se resserrèrent et les oreilles se tendirent.

- D'après ce courrier, des troubles auraient eu lieu Urbino. On mentionne un vent insurrectionnel qui déstabiliserait les potentats locaux, mais on ignore si une révolte a d'ores et déjà éclaté ou non. Les autorités ont maille à partir avec les fauteurs de trouble, et ils sont visiblement sur le point d'être désarçonnés. Cet humble seigneur est, comme je l'ai mentionné, un obligé de la Kathanie et de l'Empire, et a pensé à ce titre que cette information pouvait vous intéresser.Nous ignorons également les ambitions du Saint-Siège, de la Sublime Porte, des Hyspaniols, ou de la Sérénissime.

Dans un grincement commun, marquisons luisants et baronets hirsutes se tournèrent vers la salle, cherchant du coin du regard la table où Vénitiens et Génois parlementaient. Metternhoven invita ses comparses à détourner le regard pour ne pas se faire remarquer.

- Danke, cher coureur. De sûrs traités qu'exigent les circonstances nous lient à la Sénérissime, et nous serions mal avisés de les remettre en question. Toutefois, nous gardons à l'esprit que les frontières sont des territoires et non des lignes, et que la providence peut très bien en modifier les contours à l'avantage de ceux qui savent comment se maintient l'ordre. Herren, puissions-nous garder -en toute amitié- un œil affuté sur ce qui se passe à Urbino, et sur les négociations qui se trament entre les jouvenceaux que je tiens pour les éminences grises des potentats nord-italiens.

Le kathanien fut prix d'une violente quinte de toux qui fit trembler son armure. Il reprit :

- Nous aurons besoin d'appuis supplémentaires pour manoeuvrer nos pions en sûreté. Je crois savoir comment nous y prendre.

_________________
♜♖ Johannes Pankratius Hannibal von Metternhoven ♖♜
✾ Navarque du Saint-Empire Romain Germanique ✾
♜♖ Protecteur de la Sainte Ligue des Chevaliers Kathaniques ♖♜
♖♜ Vingt-quatrième Duc Impérial de Kathanie ♜♖


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Prince en son conseil
MessagePublié: Janvier 14th, 2013, 9:56 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juin 19th, 2011, 12:21 am
Messages: 422
Le lendemain, à la même heure, le Vénitien savait qu'il pourrait encore trouvé Metterhoven, assis à la même place, tenant conseil dans la même position et dans les mêmes tenus. Il se rendit donc à sa table et le salua avec révérence.

- Mon Seigneur, mon Amy,
fit-il sur un ton respectueux. Que l'on fasse honneur au Prince de Kathanie et que l'on serve ici les meilleurs vins de Vénétie ! Ordonna-t-il.

Il affichait le visage de l'homme sérieux qui n'est pas venu pour la gaudriole mais pour conclure quelques affaires de la plus haute importance.

- J'espère que l'air d'Insula est propice à vos bonnes réflexions, mon Amy. J'avoue avoir beaucoup réfléchi à vos inquiétudes exposées lors de notre dernière entrevue. Et j'avoue par la même que ces inquiétudes sont désormais également miennes... Aussi, puissions-nous lors de cette amicale tablée en extraire les problématiques et les résoudre ensemble, selon les intérêts de nos Etats et... de nos domaines...


Il s'assit.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Prince en son conseil
MessagePublié: Janvier 14th, 2013, 10:17 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juillet 29th, 2012, 11:07 am
Messages: 85
La tablée entière de baronets encarcassés se tourna vers le vénitien. Metternhoven mit un long moment avant de lever la tête, pesant très ardemment le pour et le contre dans son esprit. Il finit par poser son recueil de cartes et fit un geste à l'attention de ses obligés.

- Herren, veuillez nous laisser un instant je vous prie. J'ai à parlementer. Le Conseil se réunira dans une semaine à compter de ce jour dans la plaine de Herringen, pour l'affaire que vous savez.

Dans une lenteur jurassique et une cacophonie de plates et de collerettes cuivrées, l'assemblée des conseillers ducaux se leva et se dirigea vers la sortie. Pankratius les suivit du regard jusqu'à ce qu'ils aient tous passés la porte de l'Aubergerie. Sa tête demeurait toujours à un tiers dissimulée dans son armure, dans laquelle il se semblait jamais confiné ou transpirant. Il balaya d'un léger et furtif revers de main un reste de saucisson, croisa méticuleusement les doigts de ses mains noires de coups et se pencha sur la table.

- Rapprochez-vous, kommen Sie plus proche de cette portion de la tablée, j'aime à savoir que ce qui est dit ici reste en dehors de l'écoute des tables voisines. Vous savez comme sont les gens, dans ce genre de lieux : toujours à tendre l'oreille pour suivre les conversations les plus...

Il ne trouvait pas d'adjectif.

- Je suis bien aise de vous voir venir retrouver ma compagnie pour ces affaires qui nous préoccupent. J'ai cru vous apercevoir il y a peu dans cette même salle. Vous semblez habilement jouer de vos belles paroles bien agencées en présence des "diplomates" les plus inattendues, mais pour ce qui est des ligues militaires il en va autrement. Avons-nous toujours bien les intérêts que je crois que nous avons ?

La porte se rouvrit. Un marquison balafré claudiqua jusqu'à la table pour venir y chercher pataudement une pièce de jambière, avant de faire un révérence raide au vénitien et à Pankratius, et de s'en retourner.

_________________
♜♖ Johannes Pankratius Hannibal von Metternhoven ♖♜
✾ Navarque du Saint-Empire Romain Germanique ✾
♜♖ Protecteur de la Sainte Ligue des Chevaliers Kathaniques ♖♜
♖♜ Vingt-quatrième Duc Impérial de Kathanie ♜♖


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Prince en son conseil
MessagePublié: Janvier 14th, 2013, 11:20 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Juin 19th, 2011, 12:21 am
Messages: 422
Les Vénitiens avaient pour habitude de railler les coutumes et tenues militaires de leurs amis germains. Il se mordit la lèvre en regrettant que quelques uns de ses amis ne furent point présents pour partager avec lui, l'amusement engendré par le manège des barrons du Saint Empire.

- C'est... En effet de ce que vous croyez que je suis venu m'entretenir... Aussi, je partagerai prudence et discrétion quant à ces fâcheux évènements que vous savez... et qui pourraient, dans un avenir plus ou moins proche, nuire aux intérêts que nous savons...

Quant à la diplomatie italienne, vous le savez également, mon bon Amy, nous la réglons depuis toujours, et ce, à... l'italienne... Selon des mœurs qui, je le conçois fort bien, peuvent, quand on n'est pas de la péninsule, sembler... légères... mais néanmoins toujours fortes efficaces pour les affaires... Italiennes... et fortes agréables, vous ne démentirez point, j'en suis certain...


Il servit deux coupes de Proscecco et en tendit une au Chevalier germanique. Il se dit que la subtilité de ce breuvage le changerait un peu de son habituel et insipide bière blonde de Kathanie...

- C'est de ma meilleure cuvée...

Je disais donc... Laissez aux Italiens que nous sommes, voulez-vous, le soin de régler des affaires italiennes bien incompréhensibles, j'en conviens, pour de non-italiens... et qu'il me serait fort difficile à vous expliquer ici, sans risquer de vous retenir plusieurs heures au point de vous endormir...

Ce n'est donc point d'affaires totalement Italiennes dont je suis venu m'entretenir... mais bien, oui, en effet, des affaires que vous savez... Et qui, sur une certaine zone où nostre amitié et nostre coopération fait depuis longtemps force de loi, menacent bel et bien nos intérêts ainsi que nos... et vos domaines... tous proches...

Je pense être suffisamment clair et puis encore abonder en clarté si je vous disais que les germes de la révolte y couvent... et que ceux qui veillent à attiser les feux de cette révolte ne sont peut-être point les révoltés eux-mêmes mais d'autre Seigneurs, d'apparence acquis à nostre bonne cause, et qui préparent de viles choses... Parmi ces Seigneurs, il en est un, oui, au quel je sais que vous songer en ce moment même...

Aussi suis-je, ainsi que nombre de mes concitoyens, décidé à agir pour nostre sauvegarde... Le Doge lui-même est bien décidé à mater tout germe de révolte, dans cette zone, et j'en suis fort aise, croyez-le bien... Cependant, le Doge est un piètre visionnaire !!!
Lança-t-il en haussant le ton avant que de se reprendre... Et il n'a point compris que la cible qu'il s'apprête à frapper de sa vieille main molle, fébrile et ridée n'est point celle qu'il dut frapper... N'étant point membre du Conseil pour cette mandature, vous connaissez les fonctionnements de nostre Sérénissime République, je ne puis malheureusement agir pour orienter valablement ses décisions... Mais... Je puis néanmoins, étant un Patricien fort, lever rapidement armée et l'orienter, VRAIMENT, dans le sens de nos intérêts communs...

Le Vénitien but sa coupe cul-sec et fixa Metternhoven au fond des yeux sans sourciller.

- Alors, Metternhoven, et vous ? Où en est vostre armée ? Demanda-t-il sans hésiter et suffisamment fort pour que les nobliaux attablés alentours entendent sa question et dressent l'oreille.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Les heures sont au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers:  
cron
[ Administration ]

 © GUERRES DE COURSE 2011 - 2021
Le jeu vidéo, avec ses univers persistants et virtuels, nous permet de ressentir une époque, de s’y confronter, de la vivre un peu afin de mieux comprendre ses enjeux et de mieux comprendre d’où nous venons. Sur ce constat, en 2007, notre groupe d’informaticiens, historiens et artistes s’est formé pour concevoir des jeux vidéos historiques, mono ou multijoueurs. David Treviz : (Fondateur - Développeur - Administrateur) / Octavien Clairdel (co-Fondateur - Administrateur - Conseil historique) / Särge (Designs - Dessins) / Alice P. (Animatrice RP - Conseil historique). Ecrire à l'équipe -->

Accès au jeu -->